Cuck

Tant il est asséné par un important ratio de loultistes depuis plusieurs années, il devient nécessaire de commenter cet anglicisme, afin de permettre à la fois au néophyte d'en découvrir le sens, et au praticien aguerri d'en cerner les détails et les contours de sa sémiologie.

Apparu au milieu des années 2010 dans les planches à images et les sombres forums de l'extrême-droite américaine, le terme "cuck", est un diminutif de "cuckold", ou "cocu" en français, précédant l'élection de Donald Trump. Initialement le mot désigne une personne politiquement orientée à gauche, sensée embrasser une immigration meurtrière ainsi que d'autres valeurs estimées contre nature telles que le féminisme et l'asservissement au système de gouvernance "progressiste" et global de la société dominante actuelle, fondé sur la subversion des valeurs et des tabous qui devraient constituer une vie saine et rationnelle : famille, capitaux, sexualité, etc.

Rendu populaire sur le web alternatif français durant la présidentielle 2017 via l'équipe de militants Front National sur le forum 18-25, le mot "cuck" passe d'effet de mode à l'une des expressions courantes du forum (en 2021 environ 10 fils de discussion par jour arborent le mot cuck dans leur titre). De fait, comme le fumier se garnit d'excréments, le terme "cuck" infuse progressivement sur Loult ; au point qu'il est aujourd'hui l'une des expressions les plus utilisées du site : à la fois scandée comme nom propre, adjectif, suffixe, interjection, onomatopé, etc. On le suffixe volontiers derrière à peu près n'importe quel nom de pokémon pour affubler un nouvel arrivant d'un surnom de clan au rabais (e.g. togécuck, arcuck, mimicuck, etc...)

Bien qu'ayant des origines sémantiques funestes qui doivent toujours être considérées avec chasteté, le terme "cuck" a depuis les années subit une dénaturalisation progressive sur le 18-25 et Loult. "Cuck" est aujourd'hui à l'extrême droite ce que le CBD est au cannabis, et peut-être tour à tour considéré comme synonyme d'"abruti", "freluquet", "pauvre ère", "personne soumise dans le cadre d'un rapport sexuel entre deux hommes hétéros", "cuistre de peu de principe", ou encore plus lointainement "mon pauvre ami" lorsqu'il est utilisé comme suffixe, renvoyant au caractère absurde de la vie. Une insulte de prédilection.